Category Archives: ACTIVITÉS

UNE PREMIERE EN TUNISIE
UN SAFARI EPOUSTOUFLANT
Parc National Bouhedma
Les Réserves Naturelles Orbata et Hadaje
Au centre de la Tunisie
du 23 février au 2 mars 2019

À travers ce voyage vous allez découvrir de beaux parcs et réserves naturelles au centre de la Tunisie entrele gouvernorat
de Gafsa et sidi Bouzid . Vous serez guidé d’une main experte par Hayfa Chemki doctorante et chercheuse dans ces parcs
, Vous serez tantôt accompagnés des bruit qui déferlent dans les montagnes, tantôt immergés dans l’immense silence
du désert et des oasis .
On retrouve au programme:
les parcs et réserves naturelles,la faune tunisienne et de la plus grande foret d’acacia en Afrique du nord ,
la marche au milieu des montagnes , les visites archéologiques et culturelles,la découverte des oasis et des autochtones
imazigh de la région.C’est le voyage d’une vie !
Pour vous imprégner de la beauté des paysages panoramiques,pour tomber sous le charme des sentiers insolites de la Tunisie,pour vous ressourcer de la nature époustouflante ,pour connaitre l’histoire et la culture de ce beau pays ,pour cotoyer la population autochtone des régions du centre et du sud tunisien et palper leur chaleureux acceuil ,
tel est le but de ce voyage hors du commun .

Les Prix pour les résidents en France en départ de Paris :
*Pour un single 710 euro, vol international compris(chambre single)
*Pour un couple 660 euro chacun, vol international compris ( chambre double)

Le programme détaillé au quotidien
23/02/2019

Départ de l’aéroport Orly sud Paris ( Tunis air) vol direct du matin
Arrivée sur le Vol Paris /Tunis Carthage
Accueil personnalisé sur place à l’aéroport international de Tunis Carthage.
Tout le circuit en Tunisie se fera en 4×4 (transport assuré) accompagné par un guide agrée de l’ONTT ( office national de tourisme tunisien)

Départ de Tunis en direction de Gafsa via Kairouan
Tunis/Kairouan 2 h 9 min (161 km) via A1 et P2

Arrivée à Kairouan, déjeuner sur place
Visite de la ville de Kairouan :
La quatrième ville sainte de l’Islam , et la plus ancienne ville musulmane du Maghreb , patrimoine mondiale de l’UNESCO)
•Grande Mosquée de Kairouan
•Mosquée Sidi Sahbi, et son mausolée
•Médina de Kairouan
•Bir Barouta
•Bassins Aghlabites Durée Totale de la visite : 2H30 / Guide parlant parfaitement le français agrée par l’ONTT
Continuation vers la ville de Gafsa

Kairouan/Gafsa 2 h 55 min (202 km)

Arrivée approximative à Gafsa à 18H00
Nuit et diner à l’hôtel Jugurtha Palace Gafsa 5 *

24/02/2019
Gafsa/Orbata / Sened /Majoura
Gafsa ville/la reserve naturelle Orbata 45 min (33 km)

Visite guidée par la chercheuse doctorante Hayfa Chemkhi Départ le matin en direction de la réserve naturelle Orbata
Orbata/Sened 1h 15mn (76 km) et Sened/Majoura 15 mn (10,3km)
L’après-midi visite des villages Imazigh Sened et Majoura
Visite guidée par le président d’une association locale, un autochtone
Déjeuner chez l’habitant
Diner et logement à l’hotel Jugurtha Palace Gafsa 5*

25/02/2019
Gafsa/Parc national Bouhedma 1 h 25 min (82,8 km)

Départ le matin en direction du Parc national de Bouhedma Visite guidée par la chercheuse doctorante Hayfa Chemkhi pendant 1 journée
Déjeuner chez l’habitan
fin après midi,retour à l’hôtel,diner et logement à l’hôtel Jugurtha Palace Gafsa 5

26/02/2019
Gafsa/Bouhedma/Hadeje 1 h 25 min (82,8 km)

Départ le matin en direction du Parc national de Bouhedma Visite guidée par la chercheuse doctorante Hayfa Chemkhi
Déjeuner chez l’habitant
Visite de la réserve naturelle de Hadej
Fin d’après-midi, retour à l’hôtel, diner et logement à l’hôtel Jugurtha Palace5*

27/02/2019
Gafsa/Oasis de Montagne Mides /Tamharza/Chebika

Gafsa/Mides 1 h 30 min (93,4 km)
Mides/Tamharza 13 min (9,2 km)
Déjeuner
Tamerza/Chebika 19 min (15,5 km)
Chebika/Gafsa 1 h 30 min (88,7 km)Retour à l’hôtel, diner et logement à l’hôtel Jugurtha Palace Gafsa 5*

28/02/2019
Gafsa /Majel ben abbés/Sbeïtla/ Sfax

Départ le matin en direction de Sfax
On quitte Gafsa et l’hôtel Jugurtha Palace le matin

Gafsa / Majel Ben Abbés (ferme biologique) 46 min (47,1 km)

Visite guidée par Abir Rabhi Responsable de la ferme et oliveraie biologique’CILLIUM Olive Oil’
Sa principale variété d’olives cultivée est le CHEMLALI,donnant une précieuse huile d’olive,caractérisée par une odeur fruitée,
un goût pur avec une légère amertume et cueillette des olives de manière traditionnelle
Durée de la visite 45minutes

Majel ben Abbes, Le site archéologique Sbeitla 1 h 31 min (97 km)

Déjeuner
Visite de la cité archéologique romaine Sbeitla
•Le capitole
•Le forum romain
•Grands thermes publics
•Les Fortins – Le Théâtre – L’Amphithéâtre
•Durée de la visite 2 h 00 minimum

Sbeitla/Sfax 2 h 34 min (167 km)

Arrivée à Sfax
Diner et logement à un hôtel 3***à Sfax

01/03/2019
Départ le matin Sfax/Tunis via El Jem
Sfax/el Jem 1 h 7 min (74,3 km)

Visite du colisée romain d’el Jem(30 milles place ,deuxième colisée au monde après ce lui de Rome)
Durée de la visite 01H30
Déjeuner

El Jem/TUNIS 2 h 12 min (205 km)

Arrivée à Tunis
Installation a un hôtel *** à Tunis
Fin d’après midi libre à Tunis
Diner et logement à l’hôte

02/02/2019
Journée libre à Tunis jusqu’à l’heure du transfert

Transfert à l’aéroport
INCLUS:
•Vol direct aller-retour Paris – Tunis TUNISAIR
•Transferts aéroport-hôtel-aéroport à destination
•Logement à l’hôtel Jugurtha 5 * à Gafsa
•gement Hôtel 3*à Tunis
•pension complète «3 repas par jours à l’hôtel ou en dehors de l’hôtel »sans boissons alcoolisées
•Tout le circuit en 4*4,transport assuré
•Droit d’entrée au site archéologique mentionnée dans le programme.
•Guide francophone durant tout le circuit agrée par l’ONTT.
NON INCLUS:
•Dépenses personnelles/pourboires
•Boissons alcoolisées à l’hôtel et en dehors de l’hotel,
•Les consommations extra à la pension complète et boissons lors des sorties
•Activités libres
•Voyage sans assurance

Conditions de réservation :
Paiement intégral du voyage,vol international inclus ,
Aucun remboursement n’est possiblede ce voyage après l’achat du billet et le paiement de l’agence de voyage tunisienne Legend Travel Story
Le départ est garanti pour un minimum de 15 participants

 

 

 

PRÉSENTATION DÉBAT DU LIVRE “L’EXCEPTION TUNISIENNE”

L’Association Chemins Croisés des Civilisations et  la Fondation de la Maison de la Tunisie organisent une présentation débat autour du nouveau livre de Nicolas Beau et Dominique Lagarde intitulé “L’exception tunisienne” et consacré à la Tunisie post révolution.

Cet événement aura lieu le mardi 21 octobre à 19h à  la Fondation de la Maison de la Tunisie au  45 A, Boulevard Jourdan, Paris 75014 et sera animé par l’universitaire Adel Ltifi. L’entrée sera libre, venez nombreux.

Extrait
Comment en est-on finalement arrivé, après presque quatre ans d’une transition chaotique, à cet improbable pacte national ? Entre rapports de force, arrangements secrets et tentatives de déstabilisation, les auteurs révèlent les alliances entre islamistes et diplomates occidentaux, les véritables conditions du départ du président Ben Ali, les financements occultes du parti islamiste, et ses relations avec les salafistes. Ils retracent l’histoire d’une marche vers la démocratie sans équivalent, dans un monde arabe et musulman en pleine décomposition après les espoirs suscités par «les printemps arabes».

Connexion transport
1– Tramway ligne 3, station Montsouris
2– Métro 4, station Porte d’Orléans
3– RER B, cité universitaire

PROJET D’APPRENTISSAGE PÉDAGOGIQUE DES LANGUES : ARABE ET ANGLAIS

Dans le cadre de l’un des objectifs de notre association à savoir contribuer à fournir des services d’apprentissage pédagogique de langues, L’ASSOCIATION CHEMINS CROISÉS DES CIVILISATIONS se propose pour l’année scolaire 2014 – 2015 de dispenser des cours en langue arabe

 

Les objectifs des cours d’arabe

  • Apprendre à communiquer en langue arabe
  • Acquérir les bases de la lecture et l’écriture
  • Développer chez l’enfant et l’adulte la perception et le goût des sonorités de la langue

Projet pédagogique

  • Développer les activités orales
    de compréhension et d’expression
  • Amener l’enfant et l’adulte à s’exprimer en langue Arabe
  • Partir de l’oral pour aborder l’écrit

LES SOIRÉES DU PATRIMOINE JUIF TUNISIEN JUIN 2014 A PARIS (RÉSUMÉ)

Ces soirées se sont déroulées à la salle polyvalente de la maison de Tunisie à Paris. Elles ont été le fruit d’une collaboration active entre l’association chemins croisés des civilisations et la fondation maison de Tunisie. Le 3 juin a eu lieu la projection du film “Mon pays m’a quitté ” un documentaire qui relate l’histoire d’un groupe de juifs tunisiens vivant en France qui retourne en Tunisie à l’occasion d’un pèlerinage et se remémore leurs souvenirs. La réalisatrice Karine Albou a répondu au public composé de tunisiens musulmans, juifs et français, certains juifs ont évoqué les souvenirs d’un départ précipité pendant les conflits israélo-arabe, de jeunes musulmans découvrent une page méconnue de l’histoire de leur pays à travers le film et la collection de photos de Bernard Allali intitulé “L’histoire des juifs tunisiens du 19ème et 20ème siècle à travers l’image.

Suite à la projection du film “mon pays m’a quitté” un documentaire sur les souvenirs des juifs qui ont quitté la Tunisie vers la France lors de l’indépendance Karine Albou la réalisatrice du film (à gauche de la 1ère photo), répond aux questions des spectateurs

Un public enthousiaste et intéressé a participé à l’animation en posant tas de questions pertinentes
Un public enthousiaste et intéressé a participé à l’animation en posant tas de questions pertinentes

Le 10 juin, l’historienne Lucette Valensi nous a présenté l’histoire de la céramique Chemla, une histoire de famille. C’est la première fois dit-elle qu’on va voir des juifs tunisiens engagés dans la production des céramiques, la céramique tunisienne a une très longue tradition… les Chemlas interviennent à un moment ou la céramique de Tunis se portait très mal… La réalisatrice Sarah Benillouche est revenue sur les pas de Habiba M’sika en découvrant, tout à fait par hasard, son histoire de femme libre dans les années 20. «J’ai été étonnée qu’une femme soit comédienne et chanteuse à cette époque. J’ai vu qu’elle représentait quelque chose dans l’imaginaire de ceux qui ont voulu apporter leur témoignage, c’est alors que je me suis lancée dans la réalisation du film», explique-t-elle.

Suite à la projection du film “Ciao Habiba” le public dont des jeunes tunisiens résidents en France qui méconnaissent l’histoire de cette chanteuse et comédienne libre, belle et célèbre expriment leur étonnement du parcours tragique de cette artiste juive tunisienne. D’après les explications de Sarah Benillouche le film se veut une quête : «Je me suis dit que, peut-être à travers elle, je pouvais retrouver un lieu qui est ce pays que j’ai quitté enfant et,  la mémoire de mes grands-parents la musique de cette époque». Bernard Allali a eu l’occasion de présenter une collection rare de documents, photos et disques anciens qui relatent le vie artistique des juifs tunisiens de l’époque. Le 24 juin Jean Pierre Darmon archéologue a relaté au public l’histoire de deux synagogues en Tunisie qui témoignent de l’ancienne  présence d’une diaspora juive dans le pays. Il a parlé de la mosaïque de la synagogue de Hammam-Lif en Tunisie (fin V siècle) dont les fragments qui subsistent aujourd’hui sont pour la plupart conservés au musée de Brooklyn à New York et la synagogue de Celipiea (kelibia début du V siècle) dont la découverte récente  ne remonte qu’à environ 8 années. Quant au collectionneur Bernard Allali, il a pu commenter au public les illustrations de son livre “Les juifs Tunisiens, Un Autre Regard” édité en janvier 2014.

Le collectionneur Bernard Allali présente son exposition  dans la salle polyvalente de la Maison de Tunisie : L’histoire des juifs tunisiens du 19 et 20 ème siècle

Campagne d’inscription aux élections

Tunisiennes, Tunisiens inscrivez-vous pour les élections et sauvez la Tunisie

NOUVEAUX DÉLAIS
DU 5 AOUT AU 26 AOUT 2014

Consulat Général de Tunisie à Paris
17-19, rue de Lubeck 75016 Paris Téléphone : (+33) 01 53 70 69 10 Du Mardi au Samedi de 9H00 à 13H00

Consulat de Tunisie à Pantin
1-3, avenue Jean Lolive 93500 Pantin Tél : (+33) 01 48 91 61 00 Du Mardi au Samedi : 9h à 14h

Inscription par le WEB
https://tounessna.isie.tn

tounessna.isie.tn

Initiative citoyenne

L’association Chemins Croisés des Civilisations “CCC” a participé  aux efforts de la société civile pour sensibiliser les citoyens aux inscriptions aux élections législatives prévues pour le 24 25 et 26 octobre 2014 et elle a réalisé  une affiche dans ce but. L’association “CCC” est membre du collectif tunisien pour la défense de la liberté (CTDL) et membre de la plate forme des droits civiques des tunisiens à l’étranger PDCTE. La Plateforme des Droits Civiques des Tunisiens à l’Étranger a été initiée à l’issue de la réunion du 7 février 2014 appelée par le CTDL pour rendre compte de la rencontre de la société civile tunisienne à Djerba  en décembre 2013 dédiée aux élections et sur la mise en place de l’ISIE. Sa mission est de veiller au respect du code électoral, d’assurer un bon déroulement du scrutin, de défendre les droits de nos compatriotes à l’étranger et leur permettre de bénéficier des mêmes traitements que ceux en Tunisie, de les informer et de les former aux différents phases et actions électorales. La plateforme des droits civiques des tunisiens à l’étranger a organisé le 28 juin 2014 l’événement «4 heures sur les élections en Tunisie» à Paris pour informer, débattre et mobiliser les tunisiennes et tunisiens sur le processus électoral en cours.

بادرة مواطنة

ساهمت جمعية “الحضارات دروب متقاطعة” بدورها في الجهد الموجه للمواطنين لتحسيسهم بجدوى التسجيل للانتخابات التشريعية والرئاسية في تونس المزمع إجراؤها في 24 و25 و26 أكتوبر 2014 كما صممت لافتة في الغرض. والجمعية عضو في “المجمع التونسي للدفاع عن الحرية” وعضو في “أرضية الحقوق المدنية للتونسيين المقيمين بالخارج” المنبثقة عن اجتماع 7 فيفري 2014 إثر دعوة من “المجمع التونسي للدفاع عن الحرية” في إطار تقرير تأليفي عن “التقاء المجتمع المدني التونسي”  بجربة (ديسمبر 2014) مخصص للانتخابات ولبعث الهيئة العليا المستقلة للانتخابات. وتضم “أرضية الحقوق المدنية للتونسيين المقيمين بالخارج” اليوم مجمعا حيا تونسيا مقيما بالخارج مهمته الرئيسية السهر على احترام القانون الانتخابي وضمان تصويت سليم والدفاع عن حق جالياتنا في الخارج في التمتع بنفس الامتيازات في تونس من حيث إعلامهم وتكوينهم حول مختلف مراحل العملية الانتخابية. وفي هذا الصدد، تم نشر رسالة مفتوحة وكذلك إرسال هيئة إلى تونس في الأيام الفاصلة بين 12 و21 مارس 2014 تتضمن مطالب الأرضية حول المساهمة في الانتخابات كما نظمت “أرضية الحقوق المدنية للتونسيين بالخارج” يوم 28 جوان 2014 بباريس تظاهرة “أربع ساعات حول الانتخابات في تونس” لإعلام التونسيات والتونسيين حول المسار الانتخابي القادم وتحسيسهم  به  والتحاور حوله.

Consulat Général de Tunisie à Paris

17-19, rue de Lubeck 75016 Paris Téléphone : (+33) 01 53 70 69 10 Du Mardi au Samedi de 9H00 à 13H00

Consulat de Tunisie à Pantin

1-3, avenue Jean Lolive 93500 Pantin Tél : (+33) 01 48 91 61 00 Du Mardi au Samedi : 9h à 14h

Inscription par le WEB

https://tounessna.isie.tn

LES SOIRÉES DU PATRIMOINE JUIF TUNISIEN

«L’exercice de la mémoire, dans un terrain miné par l’oubli, prend l’allure d’une entreprise fondamentale, pour tous les acteurs de la culture au-delà de toute confession. Je veux dire par là que l’évocation de la mémoire des Juifs de Tunisie concerne également les Arabes et les musulmans. Le concept d’identité culturelle en Tunisie se divise en deux camps: il y a les partisans du dialogue de cultures qui considèrent à juste titre que la Tunisie est le fruit d’un brassage de divers peuples de la Méditerranée dont la communauté israélite et il y a des esprits bornés et étroits qui prétendent que la culture tunisienne est exclusivement arabo-islamique et en excluent, de ce fait, les juifs de la mémoire culturelle. Il faut dépasser les confusions de toutes sortes et aborder l’histoire avec objectivité et sérénité. Les extrémistes de tout bord “profitent” des rivalités idéologiques afin d’effacer l’évidence d’un vécu commun. Certaines lois scélérates ont bloqué le juif dans la condition de “dhimmi”, alors que la sagesse islamique lui a accordé le noble statut de “Ahl al Kitab”. C’est dans ce contexte paradoxal que la communauté juive de Tunisie s’est affirmé et qu’elle a pu s’épanouir en terre tunisienne malgré les obstacles de toute sorte… Cette vérité historique doit être rétablie et célébrée comme un précieux trésor du patrimoine culturel tunisien… Avec le départ de la communauté juive, la Tunisie a perdu une partie de son âme. Le départ des juifs tunisiens s’est déroulé en quatre phases successives : la création de l’Etat d’Israël en 1948, la proclamation de l’Indépendance en 1956, la Bataille de Bizerte en 1961 et la Guerre des 6 jours en juin 1967. La Tunisie s’est vidée de sa communauté juive comme un corps se vide de son sang.»

Extrait de l’ouvrage «Le patrimoine juif de Tunisie”
de Mustapha Chelbi, ed Finzi, Tunis

Dans le cadre du cycle portant sur le patrimoine culturel juif tunisien, un patrimoine condamné à l’oubli et au déni, se tiendra un événement organisé par notre association Chemins Croisés des Civilisations en partenariat avec la Fondation de la Maison de la Tunisie à Paris, le 3, 10, 24 juin 2014 à la maison de Tunisie, “les soirées du patrimoine juif tunisien”. Cet événement sera ouvert au public et destiné à mettre plus en valeur cette culture riche et ancestrale.

Programme

3, 10, 24 juin à la maison de tunisie, Cité universitaire internationale de Paris

Mardi 3 juin 2014

  • A 19 h à la salle polyvalente de la Maison de Tunisie : Projection du Film Mon pays m’a quitté de la réalisatrice Karine Albou. Film documentaire à propos des souvenirs des juifs qui ont quitté la Tunisie vers la France lors de l’indépendance
  • Exposition dans la salle polyvalente de la Maison de Tunisie : L’histoire  des juifs tunisiens du 19 et 20ème siècle, collection Bernard Allali

Mardi 10  juin 2014

  • A 19 h à la salle polyvalente de la Maison de Tunisie : Projection du film Ciao Habiba de la réalisatrice Sarrah Benillouche
  • Conférence de l’historienne Lucette Valensi : Les céramistes Chemla, céramistes d’art
  • Exposition dans la salle polyvalente de la Maison de Tunisie : La vie artistique des juifs Tunisiens (collection Bernard Allali)

Mardi 24 juin 2014

  • A 19 h à la salle polyvalente de la Maison de Tunisie : Projection de photos de la collection Bernard Allali et commentaires du collectionneur
  • Conférence de  Jean Pierre  Darmon (Archéologue, Directeur de Recherche honoraire CNRS/ENS) : Souvenirs juifs : La synagogue de Naro (Hammam-Lif) (fin Vème siècle) et la synagogue de Clipea (Kélibia)  (début Vème siècle)

Cet événément a récu un écho et relayé par plusieurs canaux :

TABLE RONDE : DJERBA À LA MÉMOIRE PLURIELLE

Table ronde en partenariat avec le Laboratoire Régions et Ressources Patrimoniales de Tunisie, l’Association Citoyenneté et Liberté et l’Association de sauvegarde de Djerba : Djerba île à la mémoire plurielle

Djerba l’île des « Lotophages » a toujours été ouverte par nature aux voyageurs, visiteurs et commerçants de tous bords et fermée par la zone de hauts fonds qui l’entoure aux étrangers et envahisseurs. Depuis les temps les plus reculés, nombreux furent ceux qui s’échouèrent sur ses côtes, et nombreux ceux qui y trouvèrent foyer et refuge.

Les berbères, les phéniciens, les juifs, les noirs, les romains, les vandales, les byzantins, les arabes, les ottomans, les espagnols se sont succédés sur son sol. Avec le début de la colonisation, plusieurs communautés européennes s’installèrent dans l’île, les grecs furent ceux qui s’y attachèrent le plus.

L’histoire de l’île est intimement liée à celles de ces différents groupes qu’elle a accueillis : Sa structure urbaine traduit la place qu’elle leur a réservée, leur poids ainsi que leur répartition. Ses traditions et coutumes reflètent les relations qu’ils entretenaient entre eux et l’influence mutuelle qu’ils se sont exercés. Ce brassage culturel est actuellement visible à travers des traces aussi bien matérielles qu’immatérielles. Elles constituent un patrimoine pluriel dotant l’île de son caractère cosmopolite.
Mais où en est ce patrimoine aujourd’hui ? Est-il reconnu dans ces multiples facettes ? Existe-il une véritable mise en valeur de toutes ses composantes ? Le caractère insulaire de l’île a-t-il joué un rôle dans la préservation de sa richesse patrimoniale ou au contraire il a contribué à son cloisonnement ? Qui sont les acteurs actuels en charge de ce patrimoine à la veille de l’inscription souhaitée de l’île sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO ? Quel rôle joue le tourisme dans la sauvegarde et la mise en valeurs de ce patrimoine?
Le pèlerinage annuel de la «Ghriba», monument emblématique du patrimoine judéo-tunisien qui coïncide cette année avec la clôture du mois du patrimoine à Djerba présente une occasion propice pour débattre de toutes ces questions. Cet événement à la fois religieux et touristique fait vivre l’île au rythme de fêtes, de musiques et de rencontres interculturelles. Il est l’expression de l’ancrage de la mémoire et du patrimoine judéo-tunisien et un témoignage vivant d’une cohabitation communautaire et religieuse dans le respect mutuel.
La table ronde «Djerba île plurielle» réunira une équipe pluridisciplinaire qui débattra des fondements historiques de cette pluralité ainsi que des moyens de sauvegarder cette mémoire.

جربة  جزيرة ذات ذاكرة متعددة

انعقدت مائدة مستديرة بعنوان”جربة: جزيرة ذات ذاكرة متعددة يوم 18 ماي 2014 على الساعة التاسعة صباحا لإعادة صياغة الخاصية متعددة الثقافات والمتنوعة لجزيرة جربة من خلال سكانها مختلفو الأصول: أمازيغ وعرب وسود ويهود ومسلمون وإباظيون.

  حيث تدخل السادة: عبدالحميد لرقش مؤرخ وأستاذ بكلية الآداب والفنون والإنسانيات بعنوان “تعدد ديني وتنوع ثقافي” والسيدة وداد عثماني صحفية، منسقة إعلامية لجمعية ” الحضارات دروب متقاطعة ” بعنوان “رمزية لقاء”، العميد حبيب الكزذغلي، مؤرخ وعميد كلية الآداب والفنون والإنسانيات بمنوبة تونس بعنوان “الجالية الإغريقية بجربة: علامة تاريخ، بحث عن ذاكرة” كما ساهمت الأستاذة عفاف مبارك باحثة بجامعة القيروان بمحاضرة بعنوان “التراث اليهودي التونسي وأماكن الذاكرة: الغريبة” وعلي الجربي أستاذ الهندسة المعمارية بجامعة قرطاج بعنوان “سكنى الذاكرة، المعمار الإباظي بجربة” ومحمد مريامي مؤرخ بكلية الآداب والفنون والإنسانيات بمحاضرة عنوانها “الإباظيون بجربة، مقاربة تاريخية” كذلك مداخلة مرايانة كتساراس مصورة فوتغرافية “سود جربة عبر الصور” وناصر بوعبيد رئيس جمعية صيانة جزيرة جربة بعنوان “جربة على أبواب التراث الإنساني” وأني كبلا من الجمعية التونسية مواطنة وحريات” بعنوان “العيش المشترك في جربة

Intervenanats et programme :

    • Dimanche 18 mai 2014, Espace l’Oukala
    • Présidente de séance, Mme. Samira Sehili, professeur, Faculté des Lettres, des Arts et des Humanités de Manouba. (mot introductif)
    • 9h10- Wided Othmani, journaliste, chargée de communication de l’Association Chemins Croisés des Civilisations : Symbolique d’une rencontre
    • 9h.20- Abdelhamid Larguèche : Historien, Faculté des Lettres, des Arts et des Humanités : Pluralité religieuse et diversité culturelle.
    • 9h40- Habib Kazdaghli, Historien, doyen de la Faculté des Lettres, des Arts et des Humanités: La communauté grecque de Djerba, traces d’une histoire, quête d’une mémoire
    • 10h- Afef Mbarek : Enseignante chercheur, Université de Kairouan : Le patrimoine judéo-tunisien et ses lieux de mémoire : Les Ghriba de Tunisie.
    • 10h15- Ali Jerbi, professeur d’Architecture, université de Carthage : Habiter son patrimoine, architecture ibadhite de Djerba
    • 10h30- Mohamed meriemi, historien, Faculté des Lettres, des Arts et des Humanités Les ibadhites de Djerba, approche historique.
    • 10h45- Marianne Catsaras, Photographe d’Art, Les Noirs de Djerba par la Photo.
    • 11h-Naceur Bouabid, Président de l’ASSIDJE : Djerba aux Portes du Patrimoine de l’Humanité
    • 11h30- Sadok ben Omrane, archéologue, FSHST : les héritages de Méninx
    • 11h15- Annie Kabla, Association Tunisienne Citoyenneté et Libertés : Le Vivre-ensemble à Djerba.
    • 11h 30, débat
    • Pr. Antonio Irigoyen López (Professeur d’histoire à l’Université de Murcie et Directeur du Département d’Histoire moderne, contemporaine et de l’Amérique)

Liens utiles

جربة الجزيرة المتعددة الأعراق والديانات

لقد كانت جربة “الجزيرة المتعددة الأعراق والديانات”دائما مفتوحة على العالم ومستقبلة للقادمين المسافرين والزوار والتجار من كل الاصقاع وهي أيضا محمية طبيعيا من كل الغاصبين والمحتلين. فمنذ عهود، عديدون قهرتهم طبيعتها وعديدون وجدوا فيها النجاة أمازيغ وفينيقون ويهود وسود ورومانيون وونداليون وبيزنطيون وعرب وعثمانيون واسبان كلهم مروا من جربة. ومع بداية الاحتلال الفرنسي، عديد الجنسيات الأوروبية استقرت بالجزيرة ولعل اليونانيين هم أكثر من تعلق بها. إن تاريخ الجزيرة لشديد الالتصاق بهذه المجموعات المختلفة الأجناس التي مرت بالجزيرة واستقرت بها: إذ تترجم هيكلتها الحضرية المكانة الخاصة بكل جالية ووزن حضورها وتوسعها. وتعكس عاداتها وتقاليدها مجمل العلاقات القائمة فيما بينهم وما مارسوه من تأثير متبادل. ويبدو في الوقت الراهن هذا المزج الثقافي جليا من خلال آثار مادية وغير مادية بما يشكل تراثا متنوعا يعطي للجزيرة طابعها العالمي.

والسؤال المنطقي الآن، أين هو هذا التراث اليوم؟ هل يلقى الاعتراف بتنوع واجهاته؟

هل هناك تثمينا حقيقيا لكل مكوناته؟ ما مدى تأثير جغرافية الجزيرة في الحفاظ على الثروة التراثية أم ربما ساهمت في تجزئته؟ من هم الفاعلون الحقيقيون الآن في حماية هذا التراث والاعتناء به عشية التبني المؤمل للجزيرة من قبل اليونسكو على “أنها تراث عالمي”؟ ما هو الدور الذي تلعبه السياحة في المحافظة على تراث الجزيرة وصيانته؟

يتزامن هذه السنة  موسم الحج للغريبة المكان الرمزي ليهود تونس مع اختتام شهر التراث بجربة وهو ما يمثل مناسبة ملائمة لتطارح كل هذه الأفكار والأسئلة. فهذ المناسبة الدينية والسياحية في ذات الوقت ستجعل الجزيرة تعيش على وقع الاحتفالات والموسيقى والندوات الثقافية. وهي تعبير عن انغرس ذاكرة يهود تونس وتراثها وشاهد حي عن تعايش  اجتماعي وديني ضمن قواعد الاحترام المتبادل.

وعليه، فإن المائدة المستديرة المبرمجة ” جزيرة جربة ذاكرة متعددة” والتي ستجمع ثلة من المفكرين متعددي الاختصاصات ستشهد نقاشات حول الأسس التاريخية لهذه التعددية  وأيضا ستدعو للتفكير حول سبل حماية هذه الذاكرة.

نص الأستاذ عبد الحميد الأرقش – مخبر الجهات والموارد التراثية بالبلاد التونسية – ترجمه للعربية :  الأستاذ بلقاسم عمامي

LE VIVRE ENSEMBLE

Intervention de Jacqueline Camillèri à la table ronde Djerba ile à la mémoire plurielle
18 mai 2014

Mes impressions

“Le “vivre ensemble” ou le “vivre côte à côte”, expressions récentes qui se heurtent à l ‘évidence qui m ‘habite : en effet, ma famille , originaire de l île de Malte, est arrivée en 1830, par cette mer Méditerranée qui nous héberge tous, ses bateaux la sillonnant d une rive à l autre, livrant marchandises, nourritures, savoirs. Eblouie par ce pays, elle a choisi Djerba comme port d’attache et ne l a plus quitté, pas même à l indépendance de la Tunisie, puisque mon père a choisi de ne pas s’expatrier et d’y poursuivre sa vie.

Que d’émotions , de respect sur les visages de tous ceux de ma génération qui ont vécu justement dans cette même évidence, sans s’interroger, ni se préoccuper des particularités de chacun.Que d’étonnement, voire d ‘ébahissement , dans les regards des plus jeunes réalisant, découvrant même peut-être, cette diversité si concrète, si palpable : près de deux siècles chargés de la petite et de la grande Histoire, années qui ont façonné des vies, nos vies, ma vie et celle désormais de nos enfants qui par leur métissage nous ouvrent une 3ème voie.Les différentes interventions par des experts éminents ou par de simples témoignages ont toutes mis en exergue cette réalité tunisienne indestructible : le respect et la coexistence pacifique, et ont éveillé en moi , et certainement en chacun de nous, la fierté d ‘appartenir à une de ses composantes qui ont contribué, chacune à sa manière, à la construction de cette Tunisie Plurielle, tant enviée, magistrale, à protéger à tous prix.”

Continue reading LE VIVRE ENSEMBLE

DJERBA, FÊTES PLURIELLES

Djerba, Fêtes plurielles, le pèlerinage de la Ghriba

Du 13 au 18 mai 2014 à l’ile de Djerba,  Tunisie

 

Son Excellence M. l’Ambassadeur de France en Tunisie en visite à l’exposition : l’histoire des juifs Tunisiens à travers l’image

 

C’est à l’initiative de l’Association Chemins croisés des Civilisations à Paris que s’est mis en place cet événement public pour mettre en valeur le patrimoine culturel des juifs de Tunisie à travers le pèlerinage annuel de la Ghriba à Djerba. En partenariat avec le Laboratoire «Régions et Ressources Patrimoniales de Tunisie», et M. Bernard ALLALI, collectionneur Tunisien.

Pour la première fois, une exposition de photographies sur la communauté juive a été organisée à cette occasion à Djerba, une première en Tunisie. Une collection privée des archives iconographiques de Bernard ALLALI a été dévoilée au public. Par la même occasion, une table ronde intitulée «Djerba, ile à la mémoire plurielle» a retracé le caractère multiculturel et pluriel de l’ile de Djerba à travers ses communautés : berbères, arabes, noirs, musulmans, ibadites. Les pèlerins et visiteurs ont eu l’occasion de faire un parcours de l’histoire à travers le récit présenté par Bernard ALLALI  lors d’une visite guidée de la Ghriba.

جربة احتفالات جماعية موسم الحج إلىالغريبة

تحت إشراف وزارة السياحة ووزارة الثقافة بتونس، نظمت جمعية “الحضارات دروب متقاطعة”تظاهرة ثقافية بعنوان “جربة : احتفالات جماعية” بمناسبة موسم الحج إلى الغريبة من 13 إلى 18 ماي 2014. وتم إبراز هذا الحدث الجماهيري الذي سلط الضوء على خصوصية الإرث الثقافي ليهود تونس على هامش أيام الحج بالغريبة في جربة بشراكة مع “مخبر الجهات والموارد التراثية بالبلاد التونسية” بجامعة منوبة والسيد برنار علالي، مجمّع تونسي.

فللمرة الأولى نظم معرض صور حول الجالية اليهودية بهذه المناسبة في جربة، كما  تم الكشف أيضا عن مجموعة من الصور للأرشيف الخاص للمجمّع برنار علالي من خلال معرض رسوم وصور قديمة تحكي تاريخ يهود تونس عبر الصور

معرض “تاريخ يهود تونس عبر الصور” والذي تفضل بإعداده جامع الصور المشهور برنار علالي بطلب من الجمعية على هامش موسم الحج السنوى للغريبة بجربة حتى يتعرف الجمهور التونسي والزائرون إلى محطات من ذلك التاريخ عبر الصور والأغاني (الأيقونات الصوتية): رسوم وآلات طباعة وصور فضية وصورعلى البلور وبطاقات بريدية من القرنين التاسع عشر والعشرين , من خلالها تسنى للجميع اكتشاف هاته الشهادات بالصورة عن جالية يهودية هي من أقدم سكان شمال افريقيا.

حكى المعرض عن  نشاطاتها الاقتصادية وطقوسها وحفلاتها وأعيادها وأيضا صلتها بشركائهم المسلمين كذلك حرصهم على احترام القوانين السارية.

وبنفس المناسبة انعقدت مائدة مستديرة بعنوان”جربة: جزيرة ذات ذاكرة متعددة” يوم 18 ماي 2014 على الساعة التاسعة صباحا لإعادة ابراز مظاهر تعدد الثقافات المتنوعة لجزيرة جربة من خلال إختلاف أصول سكانها: أمازيغ وعرب وسود ويهود ومسلمون وإباظيون.

  وكان بإمكان الحجيج اليهود وكذلك الزوار التمحص في تاريخ المنطقة عبر زيارة (مجانية) موجهة إلى الغريبة، بإشراف برنار علالي في يوم 18 ماي على الساعة الخامسة بعد الزوال، لاكتشاف أماكن الحج وتواريخ الزيارة  ورسوم تفسيرية مهداة إلى الحبر سيمون بار يوهاي والقريتين اليهوديتين بالجزيرة.